Au moins quatorze personnes tuées par des hommes armés au centre du Mali

Bamako, Mali (PANA)   Au moins, 14 personnes qui se rendaient à la foire hebdomadaire de Sofara dans le cercle de Djenné, dans la région de Mopti (centre), appartenant toutes à l'ethnie peule,  ont été tuées mardi dernier par des hommes armés identifiés comme des "donzo".ou chasseurs traditionnels dogons, a confirmé ce samedi à la PANA, une source locale.

Depuis plusieurs mois des conflits inter-communautaires opposent, dans la région de Mopti, les éleveurs peuls aux agriculteurs dogon et bambara, faisant des centaines de morts de part et d'autre.

Les peuls sont les plus grandes victimes de ce conflit, car, considérés comme les adeptes du prédicateur peul, Amadou Kouffa, qui dirige le mouvement djihadiste, la Katiba de Macina.

Il a prêté allégeance à l'Etat islamique (EI) et sème la terreur dans les régions du centre du pays, Ségou et Mopti.

Presque au même moment, à Douentza, toujours dans la région de Mopti, le secrétaire du sous-préfet de Boni a été assassiné par des hommes armés non identifiés, devant son domicile.

L’assassinat de Boura Tamboura  fait suite à plusieurs autres cas enregistrés dans la ville, créant une psychose dans la localité où les assassinats ciblés se multiplient ces derniers temps, selon une source locale.
-0- PANA GT/JSG/SOC 11août2018

11 أغسطس 2018 10:57:26




xhtml CSS