Ateliers à Bamako sur l'opérationnalisation de la Réserve régionale de sécurité alimentaire en Afrique de l'Ouest

Bamako, Mali (PANA) - Trois ateliers d'échanges sur l’opérationnalisation de la Réserve régionale de sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest (RRSA) se tiennent depuis lundi à Bamako, la capitale malienne, à l'initiative de l’Agence régionale pour l’agriculture et l’alimentation (ARAA).

Ces activités interviennent dans le cadre du Projet d’appui au stockage de sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest, financé par l’Union européenne à hauteur de 56 millions d’euros, soit plus de 36,4 milliards de FCFA.

Elles s’inscrivent dans la recherche de solutions visant à appuyer la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), dans la mise en œuvre de sa stratégie régionale de stockage de sécurité alimentaire, fondée sur la complémentarité/subsidiarité entre trois lignes de défense pour faire face aux crises alimentaires et nutritionnelles, devenues structurelles dans la région.

Ces ateliers visent à capitaliser les expériences de mise en œuvre des opérations de réception, de stockage et d’entretien des produits de Réserve régionale de sécurité alimentaire, à valider l’étude de capitalisation de bonnes pratiques de gestion des stocks de sécurité alimentaire et à faire le point du fonctionnement de la Cellule info-stocks de l’Unité technique de gestion de la réserve, ainsi que sa contribution à l’aide à la prise de décision pour le fonctionnement de la Réserve régionale de sécurité alimentaire.

On rappelle que c'est lors de la 42ème session ordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO, tenue les 27 et 28 février 2013, qu'a été pris un acte additionnel relatif à la création de la Réserve régionale de sécurité alimentaire de la CEDEAO.

"Cette volonté politique de nos chefs d’Etat et de gouvernement vise à doter notre région d’un instrument efficace pour faire face aux crises alimentaires et nutritionnelles devenues structurelles dans la région", a souligné le Secrétaire général du ministère malien de l'Agriculture, Lassine Dembélé.

Il a également assuré de l’engagement du Mali à accompagner cette initiative régionale, à travers la mise à disposition de magasins de stockage par l’Office des produits agricoles du Mali (OPAM) pour les services de réception, d’entretien et de maintenance des stocks de la Réserve régionale de sécurité alimentaire.

L'OPAM est une entreprise créée depuis les années 60 par le Mali pour gérer les stocks de sécurité, en vue de prévenir l'insécurité alimentaire dans un pays dont l'agriculture est tributaire des aléas climatiques.

Le directeur exécutif de l'ARAA, Salifou Ousseyni, a indiqué que le Projet d’appui au stockage de sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest contribuait à opérationnaliser la Réserve régionale de sécurité alimentaire.

Selon lui, cette réserve permet à la communauté régionale de répondre efficacement aux crises alimentaires et de renforcer la résilience des ménages dans une perspective de sécurité et de souveraineté alimentaires régionales durables, par la promotion de systèmes de réserves complémentaires d’urgence aux trois échelles (locale, nationale et régionale).

On rappelle que la Stratégie régionale de stockage de sécurité alimentaire est fondée sur trois lignes complémentaires de défense qui concernent les stocks de proximité mis en place et gérés par les organisations locales ou les collectivités décentralisées, les stocks nationaux de sécurité gérés par les Etats ou cogérés par les Etats et leurs partenaires financiers, ainsi que  la Réserve régionale de sécurité alimentaire qui est complémentaire des deux premières.
-0- PANA GT/JSG/IBA 09mai2018

09 may 2018 12:31:08




xhtml CSS