Assistance d’urgence du PAM à plus de12.000 ménages déplacés au Nord-Kivu

Kinshasa, Rd Congo (PANA) - La Programme alimentaire mondial (PAM) distribue une assistance alimentaire d’urgence à 12.000 ménages pour la plupart des déplacés, des retournés, des autochtones et familles d’accueil dans la province du Nord-Kivu, indique un communiqué de presse du PAM, remis jeudi à la PANA.

Avec son partenaire World Vision International, le Pam apporte de l’assistance à 6.200 ménages localisés depuis la mi-novembre à Kataro, Kauma et Luofu, dans le territoire de Lubero, tandis qu’avec un autre partenaire, il assiste 6.400 autres ménages localisés dans les villages voisins de Miriki et Kimaka.

Selon la source, le but est de répondre rapidement à leurs besoins alimentaires d’urgence ainsi que d’atténuer les tensions inter-communautaires. Une allocation de 960.000 dollars américains a été octroyée par le Fonds commun humanitaire de la RD Congo, étant donné le nombre considérable de ménages à assister et l’urgence de la crise.

L’assistance, a-t-elle ajouté, a été décidée après une analyse des risques effectuée mi-janvier et fait suite à une première intervention d’urgence du PAM et de son partenaire, la Fédération luthérienne mondiale (Lutheran World Federation, Lwf) fin décembre. Cette dernière avait permis de porter assistance à 48.000 personnes à travers des biscuits à haute valeur énergétique.

La distribution de vivres en cours pourrait être suivie par d’autres types d’assistance, notamment la distribution d’articles ménagers essentiels, d’abris et de matériel médical et de protection, selon la disponibilité des ressources.

Depuis la fin de l’année 2015, les zones de Kataro, Luofo, Miriki et Kimaka, dans le Sud du territoire de Lubero, accueillent un grand nombre de personnes déplacées fuyant les affrontements entre les groupes armés et les attaques sur les populations civiles dans la partie Nord du territoire de Walikale et le Sud du territoire de Lubero.

La présence des déplacés dans ces zones a contribué à augmenter les tensions communautaires dans la région, à la grande préoccupation du Pam. L’une de ces aires de déplacement est le territoire de Lubero où le PAM assiste déjà 17.000 personnes vulnérables  depuis 2015 à travers diverses distributions (alimentaires, en bons monétaires et en espèces).

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA), la province du Nord-Kivu compte plus de 604.000 personnes déplacées. Il y a également 282.000 personnes auparavant déplacées qui sont rentrées dans leurs villages d’origine depuis janvier 2015, souvent pour y trouver leurs maisons, écoles et champs endommagés ou détruits.

Le Pam,  rappelle-t-on, est la plus grande agence humanitaire qui lutte contre la faim dans le monde, en distribuant une assistance alimentaire dans les situations d’urgence et en travaillant avec les communautés pour améliorer leur état nutritionnel et renforcer leur résilience. Chaque année, le Pam apporte une assistance à quelque 80 millions de personnes dans près de 80 pays.
-0- PANA KON/BEH/IBA 18fév2016

18 february 2016 14:25:15




xhtml CSS