Assemblée générale de l'ONU: le 21ème siècle sera le siècle de l'Afrique, selon Alpha Condé

New York, Etats-Unis (PANA) – Le 21ème siècle verra l'Afrique prendre sa place légitime dans le monde, a déclaré, mardi, Alpha Condé, président de la Guinée, par ailleurs président en exercice de l'Union africaine, à la 72ème Assemblée générale des Nations Unies.

"Le 21ème siècle sera sans doute un siècle où les Africains vont davantage compter et de façon décisive, car il y a un sentiment, de plus en plus marqué chez les dirigeants et la jeunesse africaine, que l’heure du renouveau est venue", a-t-il souligné.

"L’Afrique, jadis subjuguée, corvéable et malléable à dessein et marginalisée s’est éveillée. Elle s’est redressée pour mener le combat du développement durable, de la justice et de la bonne gouvernance".

Soulignant que le sous-développement de l'Afrique n'est pas une fatalité et que l’Afrique a été le continent le plus dynamique au cours de cette dernière décennie, M. Condé a mis en exergue la nécessité de diversifier, d'industrialiser l'économie, mais aussi la formation et le déploiement de deux millions d’agents de santé communautaires sur l’ensemble du continent.

A l'instar de ses pairs africains, le président guinéen a plaidé en faveur de l'élargissement du Conseil de sécurité, le seul organe de l'ONU dont les décisions sont obligatoires et ont la force du droit international, afin qu'il reflète les nouvelles réalités du monde, notamment l'octroi de sièges permanents et du droit de veto à des Etats africains.
-0- PANA MA/NFB/IS/IBA 20sept2017

20 septembre 2017 13:20:44




xhtml CSS