Arrivée d'une délégation de l'Ua pour visiter les centre de rétention des migrants en Libye

Tripoli, Libye (PANA) - Une délégation sécuritaire de haut niveau, composée d'experts du Comité intergouvernemental des services de sécurité africains (Cissa) de l'Union africaine (Ua), est arrivée dimanche à l'aube dans la capitale Tripoli dans le cadre d'une visite destinée à inspecter les centres de détention de migrants en Libye, a annoncé le directeur du Bureau d'information du ministère libyen des Affaires étrangères au sein du gouvernement d'union nationale, Ahmed al-Arbad.

La délégation africaine de sécurité aura une série de réunions avec les responsables libyens durant sa visite de six jours dont le programme comprend aussi la visite de la plupart des centres pour les immigrants pour s'enquérir des conditions d'hébergement, a précisé M. al-Abrad.

Le responsable a ajouté que la délégation discutera avec les responsables des organes de la lutte contre l'immigration illégale du dossier de l'immigration illégale pour limiter le flux des migrants et des moyens d'arrêter ce flux.

Les discussions porteront également sur la lutte contre le terrorisme, la criminalité organisée et transfrontalière, a précisé la même source.

L'Union africaine s'est engagée, après le sommet Union européenne/Union africaine d'Abidjan en Côte d'Ivoire dominé par la lutte contre l'immigration clandestine, de rapatrier les migrants africains coincés en Libye dont le nombre est estimé entre 400.000 et 700.000 dans ce pays de l'Afrique du Nord.

Ce regain d'intérêt intervient après la diffusion par la chaîne américaine CNN, d'un reportage portant sur des allégations de l'existence de marchés de vente d'immigrants aux enchères en tant qu'esclaves. Ce qui a été vivement démenti par les autorités libyennes qui ont diligenté une enquête pour jeter la lumière sur ce phénomène.

Le Comité inter-gouvernemental des services de sécurité africains est une structure qui regroupe les patrons du renseignement de 50 Etats membres de l’Union africaine.

Créé le 26 août 2004 à Abuja au Nigeria, le Cissa est un mécanisme d’échanges d’informations et d’analyses qui a pour vocation d’assister l’Ua pour cerner les défis sécuritaires auxquels le continent fait face, rappelle-t-on.
-0-PANA BY/BEH 14jan2018

14 janvier 2018 12:12:11




xhtml CSS