Arrivée à Brazzaville du directeur régional du PAM

Brazzaville- Congo (PANA) -- Le directeur régional du Programme alimentaire mondial (PAM), Arthur Holdbrook, est arrivé dimanche à Brazzaville pour une visite de travail de cinq jours au Congo en vue de discuter avec les autorités de la coopération entre son organisme et ce pays.
Au cours de son séjour, le diplomate onusien devra s'entretenir avec les membres du gouvernement, les représentants des pays donateurs et les partenaires du PAM, des agences du système des Nations unies, avant d'être reçu par le chef de l'Etat Denis Sassou Nguesso.
Cette visite M.
Holdbrook, qui intervient deux mois après le 3ème anniversaire de la réouverture de la représentation du PAM au Congo, le 17 mai 2000, illustre bien l'excellence des relations existant entre cette institution onusienne et le Congo, a-t-on indiqué de source diplomatique.
Le Congo, qui dépendait du bureau régional de l'Afrique centrale basé à Yaoundé au Cameroun est, depuis octobre 2002, couvert par celui de l'Afrique centrale et de l'Est, installé à Kampala en Ouganda, suite à la reconfiguration des bureaux régionaux.
Le PAM joue un rôle important dans l'assistance humanitaire des personnes déplacées du département du Pool, réfugiés dans les quartiers de Bacongo et Makélékélé, au sud de Brazzaville et dans la périphérie sud de la capitale congolaise.
Depuis la réouverture de la représentation du PAM en 2000, plus de 20.
000 tonnes de vivres, d'une valeur de 18 millions de dollars américains, ont été distribuées aux personnes affectées par les conflits sous forme d'aide d'urgence et d'appui aux activités de réhabilitation.
Le PAM a aussi pris en charge les besoins alimentaires de 50.
000 réfugiés de la République démocratique du Congo (RDC), installés dans les départements de la Cuvette et de la Likouala, dans le Nord du Congo.
En plus de ces activités, cet organisme a mis en oeuvre dans un projet-pilote en 2001, un appui aux cantines scolaires et une assistance aux personnes affectées par le VIH/SIDA en vue de contribuer à relever le taux de scolarisation et de soutenir sur le plan nutritionnel les personnes malades du SIDA.
Des rations de protection de semence ont été également remises aux populations vulnérables bénéficiaires de semences de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) pour leur permettre de pouvoir effectuer les semis sans toucher à ce qui leur a été distribué pour relancer leurs activités agricoles.
Le bureau régional du PAM pour l'Afrique centrale et de l'Est couvre la RDC, le Congo, le Burundi, le Djibouti, l'Erythrée, l'Ethiopie, le Kenya, le Rwanda, le Soudan, la Somalie et l'Ouganda.

07 juillet 2003 22:50:00




xhtml CSS