Arrestation d’un présumé coupable de détournement des antirétroviraux au Congo

Brazzaville, Congo (PANA) – La Police congolaise vient d’arrêter un aide-magasiner à la Centrale d’achat des médicaments essentiels et des produits de santé (CAMEPS), Aymard Lucien Tendi Otsou, accusé de détournement des antirétroviraux, a annoncé jeudi à Brazzaville, le directeur général de la Police nationale du Congo, Jean-François Ndenguet.

L’enquête ouverte le 5 juillet a prouvé que ce dernier avait des complicités avec les personnels évoluant dans les structures dispensatrices des antirétroviraux. La quantité détournée correspond à la dose d’un mois de traitement de 500 patients vivant avec le Vih.

Selon le directeur général de la Police, étant donné que le présumé coupable n’a pas agi seul, l’enquête engagée par la Police se poursuit afin de débusquer les réseaux mafieux de détournement de ces antirétroviraux.

Le général Ndenguet a donc présenté mercredi à Brazzaville Tendi Otsou à la ministre de la Santé et de la Population, Jacqueline Lydia Mikolo.
-0- PANA MB/TBM/IBA 13juil2017

13 juillet 2017 14:15:19




xhtml CSS