Aristide Ndinga du Congo élue Miss FESPAM 2003

Brazzaville- Congo (PANA) -- La Congolaise Aristide Ndinga a remporté mardi à Brazzaville, la couronne de Miss FESPAM devant les représentantes de neuf autres pays de l'Afrique centrale et de l'Afrique de l'Ouest, a-t-on annoncé mercredi, de source proche du ministère congolais de la Culture, des arts et du tourisme.
Organisé en partenariat avec le Commissariat général du FESPAM et le Club promotion esthétique (CPES), cette compétition a regroupé les candidates de la République démocratique du Congo (RDC), du Gabon, de l'Angola, du Cameroun, de la Guinée Equatoriale et du Congo (Afrique centrale), du Sénégal, de la Côte d'Ivoire, du Bénin et du Togo (Afrique de l'Ouest).
Ndinga était élue en 2001, Miss Congo.
L'élection qui s'est déroulée en présence des ministres de la Culture du Congo, de la Guinée Equatoriale et de l'Angola, a été entrecoupée par un défilé de mode ayant permis de faire découvrir les talents des stylistes des dix pays.
Les critères de choix étaient la beauté, c'est-à-dire, le charme, l'élégance, la marche, qui selon les organisateurs, sont des composantes de toute élection.
La culture générale et surtout la connaissance des musiques et traditions musicales africaines étaient également retenues.
Selon un des responsables de CPES, Nestor Oyoukou, "la musique et la beauté ont un lien naturel dans la mesure où plusieurs des chansons africaines, aussi bien de la musique traditionnelle que moderne, vantent la beauté de la femme".
La première édition de Miss FESPAM 2001 avait été remportée par Clotilde Akué du Togo, devant les représentants du Cameroun, de la République démocratique du Congo (RDC), du Tchad, du Bénin, du Mali et du Congo-Brazzaville.

06 août 2003 08:31:00




xhtml CSS