Arik Air suspend ses vols vers l'Afrique du Sud

Lagos, Nigeria (PANA) - La plus grande compagnie aérienne du Nigeria, Arik Air, a suspendu ses vols à destination de l'Afrique du Sud, après que 50 de ses passagers ont été refoulés vendredi vers le Nigeria pour défaut de présentation d'un certificat de vaccination contre la fièvre jaune.

Le même jour, la compagnie South Africa Airways (SAA) a vu 75 de ses passagers ramenés au Nigeria pour la même raison, révèle ce samedi le quotidien Thisday.

"La décision de suspendre le service quotidien du B737-800 entre les deux capitales financières a été prise suite au différend entre les compagnies internationales opérant à Johannesburg et les Autorités sanitaires aéroportuaires concernant le certificat de vaccination à présenter aux autorités de l'aéroport international OR Tambo par les passagers", explique Arik Air dans un communiqué.

"Beaucoup de passagers ont été retenus et interdits d'entrer dans le pays ces derniers mois", constate la compagnie qui dit être parvenue à la conclusion que "le caractère irrégulier et peu clair de cette procédure a un impact sur ses passagers".

Ainsi, Arik Air indique ne pas souhaiter poursuivre ses activités "dans un pays où ses clients risquent de faire l'objet de détention ou d'autres mesures fixées arbitrairement par les autorités".

Arik Air a fait savoir que son directeur en Afrique du Sud et en Afrique centrale, Rodger Whittle, n'avait pas réussi à obtenir une explication des Autorités sanitaires aéroportuaires sud-africaines concernant l'interdiction d'entrer opposée vendredi à 50 passagers.

"Bien que ces nouvelles mesures ne soient pas réservées uniquement au Nigeria et à ses pasagers, nous prenons la décision de suspendre temporairement notre vol quotidien pour montrer aux Autorités sanitaires portuaires que nous ne sommes pas prêts à laisser nos clients se faire traiter de la sorte", a déclaré le PDG de la compagnie, Michael Arumeni-Ikhide.

La question du certificat de vaccination contre la fièvre jaune est récurrente pour les Nigérians se rendant en Afrique du Sud, et beaucoup de Nigérians demandent à leur gouvernement d'appliquer le principe de la réciprocité  aux Sud-africains voyageant au Nigeria.
-0- PANA SEG/MA/NFB/JSG/SOC 03mar2012

03 march 2012 12:05:27




xhtml CSS