Arik Air sommée de réviser son dispositif sécuritaire après la découverte des restes d'un passager clandestin

Lagos, Nigeria (PANA) - La première compagnie aérienne du Nigeria, Arik Air, a reçu l'ordre de revoir son dispositif sécuritaire autour de ses avions en stationnement, après que les restes d'un voyageur clandestin ont été retrouvés, la semaine dernière, sur l'un de ses appareils qui se rendait aux Etats-Unis.

L'ordre a été donné, mardi, par le directeur général de l'Autorité nigériane de l'aviation civile (NCAA), le capitaine Muhtar Usman, pour éviter le phénomène des passagers clandestins qui se cachent dans les appareils en stationnement dans les aéroports avant les vols internationaux.

Dans un communiqué, le patron de NCAA instruit à Arik Air d'assurer la présence de gardes de sécurité, à tout moment, autour de ses appareils en position de stationnement.

Selon les analystes du secteur, les cas récurrents de passagers clandestins dans les aéroports du Nigeria mettent en exergue, les failles sécuritaires à leur niveau, une situation dangereuse au moment où la menace terroriste s'accroît au niveau international.
-0- PANA SEG/NFB/IS/IBA 18mars2015

18 mars 2015 14:39:38




xhtml CSS