Appui de l'UE pour les interventions d'urgence à Madagascar

Antananarivo- Madagascar (PANA) -- Le programme alimentaire mondial (PAM) a alloué 2,5 millions d'Euros de l'Union européenne pour les interventions d'urgence à Madagascar, en réponse à l'appel lancé par ce pays au mois de novembre 2002.
Madagascar se relève actuellement d'une crise socio-politique engendrée par les élections présidentielles contestées en décembre 2001.
Cette crise a été aggravée par des catastrophes naturelles, avec le cyclone "Kesiny" dans l'Est et la sécheresse dans le Sud.
Le PAM a effectué des interventions d'urgence sous forme d'aide alimentaire en supplément nutritionnel ou en programmes "Vivre contre travail".
Cette aide, estimée à 8,1 millions de dollars, va permettre aux ménages de reconstituer leurs moyens de subsistance sur les six mois qui suivent la fin de la crise.
L'Union européenne souhaite que le montant alloué aille en partie au programme d'assistance dans le Sud de Madagascar, où treize communes ont été affectées par la sécheresse en 2002.
Parallèlement, le PAM mène des programmes "Vivre contre Travail" qui devront bénéficier à quelque 33.
450 ménages.
L'autre partie de cette allocation sera consacrée aux programmes urbains qui comprennent l'assistance alimentaire aux enfants souffrant de malnutrition et aux femmes enceintes, dans les six principales villes du pays, et le programme "Vivre contre Travail" pour aider quelque 20.
000 ménages en moyens de subsistance en attendant que le redressement de l'économie permette la réembauche de dizaines de milliers de travailleurs mis au chômage durant la crise.

18 février 2003 11:12:00




xhtml CSS