Appel pour la légalisation de la prostitution

Windhoek- Namibie (PANA) -- La vice-présidente du Conseil national namibien, Mme Margaret Mensah, a soulevé jeudi un tollé au sein de la Commission des Lois à dominante masculine lorsqu'elle a proposé une loi sur la prostitution dans le pays.
Dans une contribution au débat de la "Loi sur l'Appropriation 2001/02", Mme Mensah a déclaré que : "la légalisation du travail sexuel ne va pas augmenter les pratiques de cette activité.
Elle permettra plutôt de ralentir l'expansion du VIH/SIDA d'autant plus que les prostituées auront l'occasion de se faire examiner, traiter, conseiller et d'être sensibilisés sur les maladies sexuellement transmissibles comme le VIH/SIDA".
Récemment, le ministre de la santé, le Dr Libertine Amathila, a abondé dans le même sens, en faisant remarquer qu'il était temps que le gouvernement se penche sur cette question de la légalisation du travail sexuel.
De l'avis de Mme Mensah, la légalisation du travail sexuel permettrait aux personnes qui s'y adonnent de devenir des citoyennes productives capables de rechercher d'autres types de travail.
Elle a déploré la propension de certains médias à blamer les prostituées sans jamais toucher à leurs clients, ajoutant que les prostituées se vendaient pour survivre et non pour le simple plaisir de le faire.
"Mettez vous en rapport avec ces personnes, et vous verrez qu'elles souffrent énormément surtout dans les secteurs pauvres de leur activité parcequ'elles n'ont pas la force de négocier des conditions de rapport sexuel protégé, ce qui les poussent à contracter le VIH avec les hommes qui les abordent" ajoute-t- elle.
Mme Mensah a lancé un appel aux parlementaires du Conseil national pour qu'ils se mettent à l'avant garde de la luttte contre le VIH/SIDA dans leurs régions et circonscriptions respectives afin de réduire les taux élevés d'infection par le virus du VIH/SIDA.
Selon les chiffres de l'ONU, le SIDA a déjà fait 21 millions de victimes depuis les années 80, dont plus de 75% en Afrique au sud du sahara.
Selon les estimations, 36 millions de personnes dans le monde vivent actuellement avec le VIH, dont plus de 25 millions en Afrique, et la plupart ne le savent pas.
Dans 16 pays, plus de 10 pour cent des adultes agés de 15 à 49 ans sont infectés par le virus du VIH.
Dans 7 pays situés en Afrique australe, au moins un adulte sur cinq vit avec le VIH.
Le SIDA a fait plus de 13 millions d'orphelins parmi les enfants et ce chiffre peut atteindre 30 millions avant la fin de 2010.

18 mai 2001 08:06:00




xhtml CSS