Appel du Secrétaire général de l'ONU à davantage d’engagement pour la réalisation d’un monde sans SIDA

Kinshasa, RD Congo (PANA) - Le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a lancé jeudi un appel à tous pour renouveler ensemble l’engagement de réaliser un monde sans SIDA, dans un message publié à l’occasion de la Journée mondiale de la lutte contre le SIDA, célébrée le 1er décembre de chaque année.

"A l’heure où mon mandat de Secrétaire général touche à sa fin, je lance cet appel vibrant à tous: renouvelons notre engagement de réaliser, ensemble, notre vision d’un monde sans SIDA", a notamment demandé Ban Ki-moon.

Selon lui, la communauté internationale peut s’enorgueillir, dans une certaine mesure, des résultats obtenus, 35 ans après l’apparition du SIDA, mais il lui faut également regarder l’avenir avec détermination et s’attacher à atteindre son objectif de vaincre le SIDA d’ici à 2030.

En effet, les progrès sont manifestes, mais les acquis restent fragiles. Les jeunes femmes sont particulièrement vulnérables dans les pays à forte prévalence du VIH, notamment en Afrique subsaharienne.

Les groupes à risque continuent d’être touchés par le VIH de manière disproportionnée. Les nouveaux cas d’infection se multiplient parmi les consommateurs de drogues injectables, ainsi que chez les hommes qui ont des rapports sexuels avec d’autres hommes.

L’épidémie du SIDA gagne de l’ampleur en Europe de l’Est et en Asie centrale, sous l’effet de la stigmatisation, de la discrimination et des lois répressives.

En général, les personnes qui sont économiquement défavorisées n’ont qu’un accès limité aux services et aux soins. La criminalisation et la discrimination suscitent de nouveaux cas d’infection chaque jour, les femmes et les filles étant particulièrement touchées.
-0- PANA KON/JSG/IBA 01dec2016

01 ديسمبر 2016 12:18:47




xhtml CSS