Appel du PAM pour nourrir 2 millions de personnes en Ouganda

Kampala- Ouganda (PANA) -- Le Programme alimentaire mondial (PAM) craint que 2 millions d'individus, essentiellement des personnes déplacées internes (IDP), dans le nord de l'Ouganda et dans les camps de réfugiés situés dans d'autres parties du pays, ne soient confrontés à une grave pénurie de vivres.
L'agence onusienne a lancé un appel pour collecter 66,1 millions de dollars destinés à l'achat de vivres.
Près de deux décennies de rébellion dans le nord de l'Ouganda ont provoqué le déplacement de 1,6 million de personnes qui ont été installées dans des camps où elles souffrent de maladies mortelles endémiques depuis qu'elles ont quitté leurs villages à la suite des attaques sporadiques menées par les rebelles de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA).
En outre, l'instabilité dans les Etats voisins, notamment le Rwanda, l'Ethiopie et la République démocratique du Congo (RDC) a provoqué la fuite de centaines de milliers de personnes en Ouganda pour y trouver refuge.
Noah Ken Davies, le directeur pays du PAM, a dit que les IDP du Nord de l'Ouganda vont principalement souffrir d'une pénurie alimentaire à moins que le gouvernement n'obtienne des fonds pour acheter la nourriture requise.
Selon M.
Davies, le PAM a désespérément besoin de 125.
000 tonnes de vivres pour les personnes déplacées internes de Gulu, Kitgum, Pader, Lira et plusieurs régions de Teso, jusqu'en décembre 2004.
"J'appelle le gouvernement et les donateurs internationaux à apporter leur contribution en faveur de ce programme d'urgence.
Les vivres dont nous disposons vont s'épuiser dans deux mois", a prévenu M.
Davies.

19 avril 2004 19:08:00




xhtml CSS