Appel du PAM à des fonds d'urgence pour des rations alimentaires pour les réfugiés

Dar-es-Salaam, Tanzanie (PANA) - Face à la pénurie de financements, qui a obligé la réduction des rations pour 320.000 réfugiés dans le Nord-ouest de la Tanzanie, le Programme alimentaire mondial des Nations unies (PAM) a annoncé, mardi, avoir besoin d'urgence de 23,6 millions de dollars pour couvrir les besoins alimentaires et nutritionnels jusqu'en décembre.

"Sans une réaction immédiate des donateurs, d'autres diminutions des rations seront nécessaires, puisque les stocks de vivres s'épuisent tout simplement", a déclaré Michael Dunford, le Représentant-résident du PAM en Tanzanie.

Cinq produits alimentaires - la farine de maïs, les légumineuses, le "Super Cereal", l'huile végétale et le sel - sont fournis par le PAM aux réfugiés dans les camps de Mtendeli, Nduta et Nyarugusu, qui viennent principalement du Burundi et de la République démocratique du Congo.

Cependant, les portions alimentaires ont été réduites en août en raison de la baisse des financements, ce qui pourrait avoir des conséquences à long terme sur la vie des réfugiés, comme la malnutrition aiguë et une vulnérabilité accrue aux maladies.

D'autre part, le PAM distribue des repas chauds aux réfugiés à leur arrivée et des rations supplémentaires aux femmes enceintes et allaitantes. Il apporte également une aide alimentaire aux malades hospitalisés et aux Personnes vivant avec le VIH/SIDA.

"Si le PAM apprécie le soutien reçu jusqu'ici, nous lançons un appel d'urgence aux donateurs pour qu'ils viennent rapidement en aide aux réfugiés en accordant des financements supplémentaires", a déclaré M. Dunford, en soulignant qu'ils seraient essentiels pour éviter des impacts négatifs prolongés.
-0- PANA MA/FJG/JSG/IBA 30août2017

30 août 2017 08:51:05




xhtml CSS