Appel aux autorités maliennes pour réduire la mortalité maternelle, néonatale et infantile dans le pays

Bamako, Mali (PANA) -  La présidente du Parlement des enfants du Mali, Lala Wangara, a lancé mercredi un vibrant appel en direction des autorités maliennes en  vue d’une réduction considérable de la mortalité maternelle, néonatale et infantile au Mali, lors de la cérémonie de lancement du 15ème rapport de l’ONG « Save the children » sur la situation des mères.

La dirigeante du Parlement des enfants du Mali a  indiqué à cette occasion qu’au Mali, 25.000 nouveau-nés continuent de mourir chaque année, alors que la mortalité maternelle reste très élevée avec 368 décès pour 100.000 naissances vivantes.

Cette situation, selon elle, est déplorable et inacceptable. « Cette année dans le monde, 80 millions de personnes devraient avoir besoin d’assistance humanitaire. Plus des trois quarts d’entre elles sont des femmes et des enfants. Les mères et les enfants sont les plus exposés à la mort dans la situation de crise », a déclaré de son côté, le directeur-pays de l’ONG "Save the children" International pour le Mali et la Guinée, Raphaël Sindaye.

Recevant le rapport des mains du directeur-pays de « Save the 0children », le représentant du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Lamine Diarra, a réitéré l’engagement des autorités maliennes pour la protection des mères en intensifiant la lutte contre la mortalité maternelle et néonatale. Il s’est déclaré attentif aux doléances des jeunes parlementaires qui ont demandé à l’Etat l’octroi de 15 % du budget national à la Santé.

Le rapport de « Save the children » permet d’indiquer les lieux où les mères et les enfants vivent dans les meilleures conditions et ceux où ils se heurtent aux plus grandes difficultés. Il utilise les plus récentes données en matière de santé, d’éducation, de situation économique et de participation des femmes à la vie politique. En dépit des progrès réalisés par le Mali ces dernières années, les données contenues dans le rapport 2014 placent le Mali 175ème pays où la situation des mères reste alarmante. La situation de 178 pays a été prise en compte par l’étude.

Il est ex-æquo avec le Niger et juste devant la RDC  et la Somalie. Le classement du Mali en 2014 reste le même qu’en 2013 sur cet indice. En 2010, le Mali était classé avant dernier pays sur l’Indice.

-0– PANA GT/BEH/IBA   08mai2014

08 mai 2014 15:08:12




xhtml CSS