Appel à la retenue du Conseil de sécurité à toutes les parties libyennes

Tripoli, Libye (PANA) - Les membres du Conseil de sécurité ont condamné les récentes violences à Tripoli et appelé toutes les parties libyennes à faire preuve de retenue, à protéger les civils et à s'engager sérieusement dans la réconciliation nationale.

Dans un communiqué publié vendredi par la Mission d'Appui des Nations en Libye (UNSMIL), les membres du Conseil de sécurité se sont félicités de l’exposé du Représentant spécial du Secrétaire général, Ghassan Salamé, le 5 septembre 2018, réaffirmant qu'il ne pouvait y avoir de solution militaire en Libye.

Ils ont réaffirmé que ceux qui portent atteinte à la paix et à la sécurité en Libye seront tenus pour responsables.

Les membres du Conseil de sécurité se sont félicités des résultats de la médiation intervenue le 4 septembre par la Mission d’appui des Nations Unies en Libye qui vise à désamorcer la violence à Tripoli et dans ses environs et à assurer la protection des civils.

Ils ont réaffirmé leur ferme soutien au Représentant spécial du Secrétaire général, Ghassan Salamé, qui s’efforce de parvenir à une cessation immédiate et durable des hostilités dans la capitale libyenne, ce qui constitue une étape importante pour faire avancer le processus politique conformément à la Convention des Nations unies et au Plan d'action des Nations unies.

Le Conseil de sécurité a appelé toutes les parties à mettre en œuvre et à respecter le cessez-le-feu avec effet immédiat, se félicitant de l’offre d’assistance technique fournie par l'UNSMIL pour encadrer le cessez-le-feu, la surveillance des violations et l’élaboration d’arrangements de sécurité durables.

Les membres du Conseil de sécurité se sont déclarés préoccupés par la situation humanitaire à Tripoli et en Libye, réaffirmant que toutes les parties doivent s’acquitter de leurs obligations en vertu du droit international humanitaire concernant la protection des civils, et ont souligné l’importance d’un accès sûr et sans entrave de l’aide humanitaire.

Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur plein appui aux efforts déployés par le représentant spécial du Secrétaire général pour faciliter un processus politique inclusif libyen mené par la Libye, notamment la poursuite de la mise en œuvre du Plan d'action des Nations unies. Ils ont exhorté tous les Libyens à travailler ensemble dans un esprit de compromis pacifique et à s'engager de manière urgente et constructive pour garantir que les conditions techniques, législatives, politiques et sécuritaires requises soient en place pour des élections crédibles, inclusives et pacifiques, y compris la participation et la représentation égales des femmes dans le but de construire une Libye unie et stable.

Les membres du Conseil de sécurité ont reconnu le rôle clé joué par le représentant spécial du Secrétaire général dans ses consultations avec les parties libyennes pour établir la base constitutionnelle des élections et adopter les lois électorales nécessaires.

Les membres du Conseil de sécurité ont réaffirmé leur soutien au gouvernement d’Accord national et ont reconnu le rôle important joué par le Premier ministre et le président du Conseil de la présidence de la GNA, Fayez al-Sarraj, ainsi que d’autres dirigeants libyens en promouvant la réconciliation nationale dans le cadre d’un processus politique dirigé par la Libye sous la direction des Nations unies.
-0-PANA BY/BEH/SOC 07sept2018

07 سبتمبر 2018 19:58:05




xhtml CSS