Angelina Jolie plaide pour une campagne unifiée contre la violence contre les femmes en marge du sommet de l'UA

Johannesburg, Afrique du Sud (PANA) - L'actrice et humanitaire, Angelina Jolie, a exhorté les dirigeants africains à se joindre à une campagne mondiale pour lutter contre le fléau de la violence contre les femmes sur le continent.

Prenant la parole lors d'un forum en marge du Sommet de l'UA à Johannesburg, en Afrique du Sud, elle a averti que "l'impunité quasi totale" continuait d'entraver les efforts visant à résoudre le problème.

Le thème du sommet est "l'Année de l'autonomisation des femmes et du développement".

Elle a décrit les actes de violence sexuelle comme le viol d' "arme de choix" dans de nombreux points chauds de l'Afrique.

"La violence contre les femmes est encore traitée de crime moins grave", a déploré Angelina Jolie, Envoyée spéciale du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.


Selon elle, si la violence contre les femmes est un problème mondial, "peu d’endroits en ont souffert autant que l'Afrique.

Angelina Jolie a été invitée par la présidente de la Commission de l'UA, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma.

L'Afrique du Sud compte des niveaux élevés de violence contre les femmes et les enfants, en dépit d'une Constitution mondialement respectée et une révision législative qui protège les femmes et les droits des enfants.

Le gouvernement a récemment créé un Conseil national de lutte contre la violence sexiste, ainsi qu’un comité interministériel chargé de se pencher sur les causes profondes de la violence contre les femmes et les enfants dans le pays.
-0- PANA CU / AR/MTA/JSG/SOC 13juin2015

13 juin 2015 11:09:33




xhtml CSS