Amr Moussa met l'accent sur les similitudes entre pays arabo-africains

Syrte- Libye (PANA) -- Le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, a affirmé vendredi à Syrte, dans le centre de la Libye, que les pays arabes et africains ne sont pas uniquement de simples voisins, mais constituent des ensembles imbriqués qui vivent dans un espace en harmonie.
S'exprimant au cours de la réunion conjointe des ministres arabes et africains des Affaires étrangères, il a soutenu qu'un large espace géographique de l'Afrique fait partie du monde arabe.
M.
Moussa a rappelé que cette réunion qui survient 33 ans après le premier sommet afro-arabe, tenu en 1977 au Caire, en Egypte, vise à faire le suivi des difficultés et défis que rencontre la coopération arabo-africaine.
Il a souligné la nécessité d'activer la coopération arabo-africaine, fondée sur les intérêts communs pour l'établissement d'une stratégie intégrée entre les deux régions.
Réunis en prélude au deuxième sommet arabo-africain, les ministres des Affaires étrangères se sont penchés sur quatre documents de base relatifs à la promotion de la coopération entre les deux régions en vue d'un partenariat stratégique.
S'adressant à la presse à l'issue de la session à huis-clos de la réunion commune des ministres arabes et africains des affaires étrangères, le secrétaire adjoint de la Ligue arabe, Ahmed ben Hili, a indiqué que ces documents dont la version définitive est en finalisation, porte le premier sur la stratégie globale de la coopération arabo-africaine dans les domaines politique, économique, culturel, d'investissement, de sécurité alimentaire et sur la coordination des positions au niveau des organisations internationales.
Le second document est relatif à un plan d'action arabo-africain 2011-2016 en exécution des domaines tracés par le premier document, alors que le troisième document a trait à la Déclaration de Syrte qui consiste en un communiqué final reprenant les positions des pays arabes et africains dans les domaines politique, économique, des crises et en matière de coordination entre eux.
Le dernier et quatrième document est spécifique à plusieurs résolutions dont la décision relative à l'adoption de ces documents ainsi qu'à la création de mécanismes spécifiques pour faire face aux catastrophes et au soutien des forces de maintien de la paix.

08 octobre 2010 19:14:00




xhtml CSS