Alpha Konaré passera le témoin le 16 septembre prochain

Addis-Abeba- Ethiopie (PANA) -- Le président de la Commission de l'Union africaine, Alpha Oumar Konaré, a annoncé jeudi, à l'ouverture de la dixième session du Comité exécutif de l'organisation panafricaine, qu'il passera le témoin à son successeur le 16 septembre prochain, confirmant ainsi sa décision de ne pas briguer un second mandat.
On rappelle que le président de la Commission de l'UA avait annoncé dans son discours à l'ouverture du septième sommet ordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement en juillet dernier à Banjul, qu'il ne sera pas candidat à sa succession.
Il avait, par la suite, envoyé une correspondance au chef des missions permanentes de l'UA en date du 11 octobre 2006, dont la PANA a pu obtenir copie, pour lui notifier sa ferme décision de se retirer à la fin de son mandat.
"Je ne poserai pas une candidature à ma succession pour un deuxième mandat à la tête de la Commission de l"UA", avait-il souligné, ajoutant : "Je ne briguerai aussi aucun mandat au sein de l'Union africaine".
Afin que sa décision soit perçue comme irrévocable, Alpha Konaré avait demandé au chef des missions permanentes de l'UA d'informer les plus hautes autorités des pays africains, par l'intermédiaire de leurs représentants.
Le successeur de M.
Konaré à la tête de la Commission de l'UA ne devrait être connu qu'en juillet prochain à Accra, lors du huitième sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'organisation panafricaine.
Il appartiendra aux chefs d'Etats d'élire le nouveau président de la Commission.

25 janvier 2007 18:28:00




xhtml CSS