Alpha Konaré appelle l'Afrique à parler d'une seule voix à l'ONU

Abuja- Nigeria (PANA) -- Le président de la Commission de l'UA, Alpha Oumar Konaré, a invité les pays africains à parler d'une seule voix concernant les révisions annoncées du système des Nations-unies, particulièrement celle visant à rendre le Conseil de sécurité plus représentatif.
"Il est nécessaire pour le continent de s'exprimer d'une seule voix pour participer de manière plus efficace à cette discussion, pour permettre à l'Afrique d'avoir une influence sur la révision proposée afin d'en tirer des bénéfices", a déclaré M.
Konaré dans son discours de bienvenue à la quatrième session de l'assemblée des dirigeants de l'UA, qui s'est ouverte dimanche à Abuja.
Le continent africain, qui n'a pas de siège permanent au Conseil de sécurité, cherche à en obtenir deux avec l'Egypte, le Nigeria et l'Afrique du Sud qui se sont positionnés dans ce sens.
M.
Konaré a également plaidé pour l'annulation totale des dettes des pays africains, dont le service s'élève à 20 milliards de dollars par an, et le doublement des subventions accordées au continent pour lui permettre d'atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement d'ici à 2015.
Il a aussi demandé aux dirigeants d'élaborer les modalités de la mise en oeuvre des projets déjà approuvés dans le domaine de la construction routière et de réaliser le projet du passeport africain commun, entre autres, "parce qu'il ne s'agit pas de rêves", a-t-il dit.

30 janvier 2005 13:42:00




xhtml CSS