Alassane Ouattara promet des sanctions contre les auteurs de crimes

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) - Le président de Côte d'Ivoire reconnu par la communauté internationale, Alassane Ouattara, a promis jeudi que les auteurs de crimes et de massacres qui ont émaillé la crise post-électorale "seront lourdement sanctionnés".

Dans un message à la nation, M. Ouattara a donné l'assurance que "la lumière sera faite sur tous les massacres et tous les crimes".

"Nous avons constitué une Commission nationale d’enquête, dont les résultats seront rendus publics et les auteurs des crimes perpétrés seront lourdement sanctionnés", a affirmé M. Ouattara.

"Toutes les dispositions seront prises pour permettre une collaboration exemplaire avec les juridictions internationales et les organisations des droits de l’homme, afin d’enquêter, de poursuivre, de juger et de punir sévèrement les auteurs de ces agissements inqualifiables", a-t-il ajouté.

Plusieurs organisations de défense des droits de l'homme avaient épinglé les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI), la nouvelle armée créée le 17 mars dernier par M. Ouattara, pour violations de droits humains dans l'offensive militaire qu'elles ont engagée contre les forces fidèles au président sortant Laurent Gbagbo dans l'ouest de la Côte d'Ivoire.

L’assistant secrétaire général des Nations unies aux droits de l’homme, Ivan Simonovic, qui séjourne depuis dimanche à Abidjan pour évaluer la situation générale des droits de l’homme, a exprimé sa vive préoccupation par rapport à la détérioration de la situation des droits de l’homme entachée de massacres à l’ouest et de nombreuses exactions contre les populations civiles.

-0- PANA BAL/TBM 07avril2011

07 avril 2011 22:34:16




xhtml CSS