Alassane Ouattara prend des mesures pour la reprise des activités à Abidjan

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) - Le président de Côte d'Ivoire reconnu par la communauté internationale, Alassane Ouattara, a annoncé jeudi un éventail de mesures pour la normalisation et la reprise des activités dans la capitale économique, Abidjan, théâtre depuis une semaine d'affrontements entre les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) et les forces restées fidèles au président sortant, Laurent Gbagbo.

Dans une adresse à la nation, M. Ouattara a indiqué qu'il a instruit le gouvernement de prendre les dispositions pour le maintien de l'ordre et de la sécurité des biens et des personnes.

D'autres mesures annoncées par M. Ouattara pour améliorer le quotidien des populations terrées chez elles sans eau, ni électricité ni nourriture pour la majorité, concernent l'acheminement des vivres et des médicaments, la réparation rapide du réseau d'eau et d'électricité endommagé, la réouverture de l'agence nationale de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) pour la reprise des activités des banques fermées depuis février, le paiement des salaires du mois de mars, l'allègement des horaires du couvre-feu et la levée des sanctions de l'Union européenne (UE) contre les entités économiques ivoiriennes.

Sur un autre plan, M. Ouattara a annoncé un blocus autour du périmètre de la résidence présidentielle où sont retranchés M. Gbagbo et certains de ses proches pour sécuriser les habitants du quartier Cocody-Ambassades.

M. Ouattara a appelé les Ivoiriens à se rassembler autour des valeurs de fraternité et de paix.

Après quatre mois de bras de fer entre les deux finalistes du second tour du scrutin du 28 novembre dernier pour le contrôle du pouvoir d'Etat, M. Ouattara semble disposer aujourd'hui de tous les leviers du pouvoir, après avoir séjourné pendant cette période à l'hôtel du Golf. A l'issue d'intenses combats ces derniers jours, ses forces militaires (FRCI) appuyées par la force française Lincorne et celle de l'ONU (ONUCI) ont contraint son rival M. Gbagbo à vivre retranché dans le bunker de la résidence présidentielle.

-0- PANA BAL/TBM/SOC  07avril2011

07 avril 2011 21:52:38




xhtml CSS