Aide humanitaire de 31 millions d'euros de l'UE pour le Darfour

Paris- France (PANA) -- Le commissaire européen au Développement et à l'Action humanitaire, Louis Michel a annoncé, lundi à Paris, une aide humanitaire de 31 millions d'euros "additionnels" pour le Darfour, région occidentale du Soudan confrontée depuis 2003 à une grave instabilité.
S'exprimant à l'ouverture de la réunion ministérielle du Groupe de contact élargi sur le Darfour, M.
Michel a indiqué que la nouvelle enveloppe vient s'ajouter à 93 millions d'euros programmés en 2007.
"Je peux annoncer que 31 millions d'euros additionnels sont en préparation pour les mois prochains rien que pour le volet humanitaire", a-t-il dit, appelant à protéger les populations civiles au Darfour.
"Nous avons la responsabilité collective de protéger les populations civiles quand il n'y a ni ordre ni sécurité sur place.
(…) Nous poursuivons notre aide humanitaire, c'est un devoir de solidarité vis-à-vis de 2,5 millions de personnes dans le besoin", a dit le commissaire européen.
Il a plaidé pour le déploiement rapide de la force hybride Union africaine/Nations unies, assurant que la communauté internationale doit "apporter la protection indispensable aux personnes touchées par ce conflit et aux travailleurs humanitaires".
"La priorité, c'est la paix et la sécurité.
La solution au Darfour ne sera jamais militaire mais politique.
Khartoum et les mouvements rebelles doivent le comprendre.
Il faut rendre la perspective de paix attractive pour les parties", a estimé M.
Michel.
"Notre agenda n'est pas interventionniste, nous ne voulons pas imposer quoi que ce soit et nous ne poursuivons pas un changement de régime à Khartoum", a-t-il ajouté.
La Commission européenne est le premier bailleur de fonds de la force de paix de l'Union africaine (AMIS) avec près de 242 millions d'euros engagés depuis 2004.

25 juin 2007 15:53:00




xhtml CSS