Afrique du Sud: une université sous les projecteurs pour avoir censuré une journaliste danoise

Le Cap, Afrique du Sud (PANA) - L'Université du Cap (UCT) est sous tension après avoir censuré une journaliste danoise de s'adresser à un rassemblement estudiantin parce que son magazine a suscité un tollé mondial après avoir publié une série de caricatures du prophète Mohamed (PSL) en 2005.

Flemming Rose, une ancienne éditrice culturelle de "Jyllands-Posten", devait se rendre à la prestigieuse institution, le mois prochain, pour présenter la conférence du TB Davie Memorial 2016 qui célèbre la liberté académique et la liberté d'expression.

Cependant, la direction de l'université, qui est encore sous le choc d'une série violente de protestations d'étudiants l'année dernière, a ordonné le retrait de l'invitation.

Le Comité de la liberté académique a critiqué la décision, déclarant qu'elle «révèle la portée limitée de la liberté académique à l'université".

La publication de Rose a attiré l'attention sur le plan international après sa publication controversée en septembre 2005 de 12 caricatures représentant l'Islam et le prophète Mouhamed (PSL). Le plus célèbre d'entre elles montrait le prophète Mouhamed (PSL) avec une bombe dans son turban. Cela a attiré les protestations de tout le monde musulman.

En février 2008, après l'arrestation de trois hommes qui auraient conspiré pour tuer l'un des dessinateurs de "Jyllands-Posten", 16 autres journaux danois ont re-publié la caricature en question pour "montrer leur attachement à la liberté d'expression".
-0- PANA CU/MA/MTA/IS/IBA 25juil2016

25 juillet 2016 15:59:38




xhtml CSS