Afrique du Sud: le médecin de Mandela dans la tourmente pour un livre qui en dit trop

Le Cap, Afrique du Sud (PANA) – Le petit-fils du défunt président Nelson Mandela, Nkosi Mandla Mandela, s'est joint au choeur de condamnations d'un nouveau livre de l'ancien médecin-chef de l'armée, le Dr. Vijay Ramlakan, qui a publié un ouvrage révélant des informations sensibles et confidentielles.

La veuve de M. Mandela, Graca Machel, a menacé, ce week-end, d'engager une action en justice contre "Les dernières années de Mandela". Nkosi Mandela considère tout comme Mme Machel que ce livre constitue une "violation de l'éthique et du principe de confidentialité entre le médecin et son patient".

Il a accusé le Dr. Ramlakan de violation de la vie privée de M. Mandela. "Nous sommes blessés en tant que famille que le privilège de s'occuper de M. Mandela accordé aux médecins semble avoir été bassement exploité", a-t-il déclaré, en ajoutant: "nous sommes profondément déçus que ce médecin semble s'être compromis, ainsi que l'homme qu'il a eu le privilège de servir".

Mme Machel a estimé que ce livre est un affront et une atteinte à la confiance et à la dignité du Lauréat du Nobel. Il viole la relation de confidentialité entre le médecin et le patient et je demande des conseils à mon avocat pour envisager une action en justice contre l'auteur et l'éditeur", a-t-elle déclaré.

"Les dernières années de Mandela" donne un compte-rendu intime de la dégradation de l'état de santé de l'homme quand il souffrait de l'estomac, d'un ulcère hémorragique et d'une infection pulmonaire.

M. Ramkalan a également révélé qu'il accompagnait l'ancien président de son domicile de Johannesburg à un hôpital de Pretoria en pleine nuit quand l'ambulance a pris feu. Trente minutes après une ambulance de rechange est arrivée et l'a conduit à l'hôpital.
-0- PANA CU/MA/FJG/IS/IBA 24juil2017

24 july 2017 13:45:00




xhtml CSS