Accusations de racisme, le TPI ouvre une enquête interne

Dar es Salaam- Tanzanie (PANA) -- Le Tribunal Pénal International sur le Rwanda prévoit une enquête scientifique sur les accusations de racisme, de discrimination et d'intolérance formulées par d'anciens employés de ce tribunal de l'ONU basé à Arusha, en Tanzanie.
Selon une déclaration du porte-parole du tribunal, Kingsley Moghalu publiée vendredi, les administrateurs de la court entendent distribuer aux employés une série de questionnaires à remplir dans l'anonymat, dans les deux semaines à venir, pour promouvoir la tolérance au niveau du tribunal.
A la fin de l'enquête, une série de réunions regroupant tous les employés du Tribunal International Pénal sur le Rwanda, sera organisée pour discuter des conclusions, a-t-il ajouté.
"Cet exercice initié par l'administration, vise à promouvoir la tolérance au sein des employés".
Ces allégations de racisme, d'intolérance et de discrimination ont surgi au mois de mai, suite au refus du procureur en chef de l'ONU, la Suisse Carla del Ponte, de renouveler les contrats de sept autres procureurs, dont six africains et un Indien.
Les sept ont écrit une lettre au Secrétaire Général de l'ONU, Kofi Annan pour lui demander d'intervenir.
Il soutiennent que le non-renouvellement de leurs contrats est simplement basé sur des considérations racistes et discriminatoires.
Cependant, Del ponte qui nie ces accusations en bloc, déclare que les contrats ont été interrompus à cause de l'incompétence des sept procureurs.
Par ailleurs, Moghalu a annoncé que les conclusions de l'enquête seront analysées dans l'esprit et le contexte des efforts consentis par l'ONU, pour éliminer le racisme et le mal qui y est associé, avant qu'une discussion portant sur la récente Conférence de Durban contre le Racisme, la Xénophobie et l'Intolérance qui y est associée, ne soit entamée.
Le TPI a été crée en 1995 pour poursuivre les auteurs du génocide de 1994 au Rwanda, au cours duquel environ un million de Tutsis et de Hutus ont trouvé la mort, suite à la mort du président Juvenal Habyarimana dans le crash du 6 avril 1994.

14 septembre 2001 22:13:00




xhtml CSS