Accords de crédits du Fonds OPEP et de la BADEA au Bénin

Porto-Novo- Bénin (PANA) -- Le Parlement béninois a autorisé lundi la ratification des accords de crédits du Fonds de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) relatifs au financement du projet de route Akpro-Missérété-Adjohoun-Bonou- Dangbo-Kpédékpo d'une longueur de 89 km, a constaté sur place la PANA.
Le premier accord de prêt signé entre le Bénin et le Fonds OPEP pour le financement partiel de la construction de cette route porte sur environ 4 milliards de F CFA et constitue 28,95% du coût total estimatif du projet qui s'élève à 13,818 milliards de FCFA.
Ce crédit du Fonds OPEP a une durée de remboursement de 20 ans y compris 5 ans de différé avec un taux d'intérêt de 1%.
Sa date d'entrée en vigueur est fixée au 31 octobre 2003 et la clôture du prêt est pour le 30 juin 2005.
Le second accord de signé entre le Bénin et la BADEA pour le financement complémentaire du même projet porte sur un crédit de 2,205 milliards de FCFA.
Ce second crédit a une durée de remboursement de 26 ans y compris 6 ans de différé avec un taux d'intérêt de 2% sur le montant du prêt retiré et non encore remboursé.
Sa date d'entrée en vigueur est fixée au 31 mars 2003, tandis que la clôture du prêt est pour le 31 décembre 2005, a-t-on indiqué.
Selon le 2ème rapporteur de la commission des Finances et des Echanges de l'Assemblée nationale André Hounsounon, l'aménagement et le bitumage de la route Akpro-Missérété-Adjohoun-Bonou-Dangbo- Kpédékpo contribuera au désenclavement des zones de la vallée de l'Ouémé (au Sud-Est du Bénin), notamment les sous-préfectures d'Adjohoun, de Bonou et de Ouinhi.
"Ce projet permettra également de doter le pays d'infrastructures de transports et de communications adéquates en vue de promouvoir les échanges intercommunaux et interdépartementaux", a-t-il ajouté.

03 mars 2003 21:47:00




xhtml CSS