Abdou Diouf : Le 3ème Festival mondial des arts nègres a été une excellente idée

Dakar, Sénégal (PANA) – L’organisation de la 3ème édition du Festival mondial des arts nègres (du 10 au 31 décembre) au Sénégal a été une excellente idée, a déclaré mercredi soir le secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Abdou Diouf, à la télévision nationale sénégalaise, à la suite d’une audience que lui a accordée le président Abdoulaye Wade.

Selon M. Diouf, par ailleurs ancien président de la République du Sénégal, le président Wade a très bien fait de prendre l’initiative d’organiser cette manifestation, dans le contexte actuel marqué par des crises économiques et des repères.

"C’était une excellente idée que d’organiser cet évènement présenté comme un grand rendez-vous de la culture noire", a-t-il indiqué, ajoutant qu’à la suite du premier président du Sénégal, Léopold Sédar Senghor qui, avec d’autres intellectuels, ont porté "le premier Festival mondial des nègres, en 1966, nous devons revivifier les valeurs culturelles du monde noir, négro-africain et africain".

"Nous devons nous battre pour revaloriser notre patrimoine et produire davantage et mieux. Ce festival est une occasion rêvée pour continuer ce combat", a-t-il indiqué, avant d’ajouter que "c’est seulement en se basant sur ses valeurs culturelles, mais de façon intelligente, que le Sénégal, l’Afrique et sa diaspora, de façon générale, pourront relever ce défi".

"L’organisation du 3ème Festival mondial des arts nègres est l’illustration de l’opinion généralement admise au sein des cercles internationaux que le continent africain est reparti sur de bonnes bases", a soutenu M. Diouf

-0- PANA SIL/TBM 29déc2010

29 décembre 2010 22:51:48




xhtml CSS