98 milliards de FCFA de la Banque mondiale pour financer des projets au Mali

Bamako, Mali (PANA) - La Banque mondiale a octroyé au Mali 98 milliards de FCFA destinés au financement du Projet de développement agricole des zones arides du pays, à l’appui budgétaire général à la réduction de la pauvreté et à la croissance inclusive et au Projet d’urgence sur les filets sociaux "Jigisemejiri", a appris mardi la PANA de source officielle.

Le ministre malien de l’Economie et des Finances, Boubou Cissé et la directrice des Opérations de la Banque mondiale au Mali, Mme Soukeina Kane, ont procédé, lundi, à Bamako à la signature de trois accords de financement, en présence du ministre malien de l’Agriculture, Nango Dembélé.

Le premier accord de financement est relatif à un appui budgétaire d’un montant d’environ 33,7 milliards de FCFA, visant, de manière spécifique, à favoriser la croissance inclusive, soutenir les transferts pro-pauvres et la protection sociale.

Il vise également à soutenir l’opérationnalisation d’une série de réformes dans les domaines du foncier, de l’agriculture, des Technologies de l’information et de la communication (TIC), de la micro-finance, de l’énergie, de la Décentralisation et de la protection sociale.

Le deuxième accord concerne le financement du Projet de développement agricole des zones arides du Mali pour un montant de 33,7 milliards de FCFA destinés a appuyer, de manière substantielle, la politique sectorielle agricole du Mali, telle qu’esquissée dans la Loi d’orientation agricole dont l’objectif est d’accroitre les capacités de production agricole dans différents sous-secteurs du domaine au Mali.

Le troisième accord porte sur le Projet d’urgence sur les filets sociaux "Jiguiséméjiri", d'un montant de 30,6 milliards CFA.

Ce financement additionnel vise à renforcer la capacité du gouvernement malien à lutter contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire et à promouvoir le développement dans les zones affectées par les conflits, notamment au centre de la région de Mopti.

Avec cette contribution de l'institution de Bretton Woods, le montant cumulé des concours financiers du groupe de la Banque mondiale au Mali, durant le semestre écoulé, s’élève à 312,2 millions de dollars, soit environ 175,4 milliards de FCFA, selon une estimation du ministère malien de l'Economie et des Finances.

Pour Boubou Cissé, "ce résultat illustre l’excellence des relations de coopération entre le gouvernement malien et le groupe de la Banque mondiale".

Il a rassuré la directrice des Opérations de la Banque mondiale pour le Mali que toutes les mesures seront prises pour permettre la bonne exécution des projets financés au Mali.
-0- PANA GT/JSG/IBA 17juil2018

17 يوليو 2018 11:57:33




xhtml CSS