88 milliards FCFA du Fonds mondial de lutte contre le SIDA au Togo

Lomé- Togo (PANA) -- Le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, le paludisme et la tuberculose, et le gouvernement du Togo ont signé jeudi à Lomé un accord de financement d'un montant de 176,69 millions de dollars américains, soit près de 88 milliards de FCFA, pour cinq ans.
Ce financement, de sources officielles, s'inscrit dans le cadre du projet : "Renforcement et extension des services de prévention et de prise en charge globale des Personnes vivant avec le VIH (PVVIH) dans le cadre de l'accès universel aux ARV au Togo".
Selon ces mêmes sources, plus du tiers de ces fonds, soit 30 milliards de FCFA, ont déjà été décaissés au profit du Togo.
Le projet va contribuer à réduire les risques de transmission des Infections sexuellement transmissibles (IST) et du VIH dans les milieux vulnérables, indique-t-on.
Les principales actions, affirme-t-on, seront basées entre autres sur "la décentralisation des services et l'implantation importante de la société civile pour atteindre les populations cibles, l'offre des services de qualité, le renforcement du système de santé et du système communautaire afin de garantir la pérennité des acquis".
L'Accord de fiancement a été signé par le ministre d'Etat, ministre de la Santé, Komlan Mally et le directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, le paludisme et la tuberculose, Pr Michel Kazatchkine.
A noter que le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, le paludisme et la tuberculose opère au Togo depuis 2002.
Suite à des problèmes de dysfonctionnement dans la coordination et le suivi-évaluation de ses projets, l'organisme avait, il y a quelques années, suspendu momentanément ses aides au Togo.
Selon les statistiques officielles, le taux de prévalence du VIH/SIDA au Togo est de 3,2%.

17 juillet 2009 21:25:00




xhtml CSS