800 civils tués à Duékoué dans l'Ouest de la Côte d'Ivoire, selon le CICR

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) - Au moins 800 personnes auraient été tuées le 29 mars lors de violences intercommunautaires dans le quartier Carrefour de la ville de Duékoué, dans l'Ouest de la Côte d'Ivoire, selon des informations recueillies sur place par le Comité international de la Croix-rouge (CICR).

Dans le communiqué de cette organisation humanitaire transmis à la PANA, le chef de la délégation du CICR en Côte d'Ivoire, Mme Dominique Liengme, a condamné les attaques directes visant des civils et a rappelé l'obligation des parties au conflit d'assurer en toutes circonstances la protection des populations sur le territoire qu'elles contrôlent.

"Cet événement est particulièrement choquant par son ampleur et sa brutalité", a dit Mme Liengme.

Des délégués du CICR et des volontaires de la Croix-rouge ivoirienne se sont rendus sur place les 31 mars et 1er avril pour s'enquérir des besoins de la population locale et recueillir les témoignages sur cet événement.

Ils ont également évacué 28 corps vers la morgue locale. Cette opération devrait se poursuivre au cours des jours à venir.

En outre, des dizaines de milliers de femmes, hommes et enfants ont fui les combats et les pillages qui se sont déroulés dans la ville depuis lundi dernier.

Les diverses communautés de la ville de Duékoué et des environs avaient déjà été durement touchées à plusieurs reprises par la violence.

La division des droits de l'Homme de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) avait dénombré jeudi plus de 494 personnes tuées depuis la mi-décembre.
-0- PANA BAL/JSG/IBA 02avr2011




02 avril 2011 08:45:29




xhtml CSS