80.000 réfugiés menacés par la famine au Nord du Kenya

Nairobi- Kenya (PANA) -- Quelque 80.
000 réfugiés au Nord du Kenya sont menacés de famine après la décision du Programme alimentaire mondial (PAM) d'arrêter l'acheminement de l'aide alimentaire dans leur camp.
S'exprimant samedi à Nairobi, un responsable du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a indiqué que la situation était dramatique et appelé le PAM à revenir sur sa décision.
Le camp de réfugiés de Kakuma abrite des réfugiés originaires de la Somalie, du Soudan, de l'Ethiopie et de l'Erythrée.
Le PAM a fait savoir qu'il avait l'intention d'arrêter son assistance alimentaire à partir du mois prochain.
Le responsable du HCR a affirmé que son agence va attirer l'attention de la communauté internationale sur la menace qui pèse sur les réfugiés de Kakuma, lors d'une rencontre qui doit se tenir mardi prochain à Genève.

18 janvier 2003 15:22:00




xhtml CSS