55 Casques bleus de la MINUAD libérés après deux jours de détention par des rebelles

Khartoum, Soudan (PANA) - Les rebelles du Darfour ont libéré 55 casques bleus après deux jours de détention, a indiqué mardi  la Mission conjointe de l'ONU et de l’Union africaine pour le maintien de la paix au Darfour (MINUAD).

"Après une démonstration de force et des négociations, l’ensemble de la patrouille de maintien de la paix qui avait été bloqué dans le nord-ouest du Darfour par des rebelles armés pendant près de deux jours, était en route vers sa base à Umm Baru cet après-midi", a déclaré la MINUAD dans un communiqué.

Le représentant spécial conjoint de la MINUAD, Ibrahim Gambari, a salué le courage du commandant de la force, le lieutenant-général Patrick Nyamvumba, du commandant du secteur du Darfour ouest, le brigadier-général Mansamusa Mondeh, sans oublier les troupes et le personnel impliqué dans la résolution de l'incident.

M. Gambari dirige la force de la MINUAD forte de 26.000 hommes dont le mandat comprend la protection des civils dans toute la région du Darfour.

"Nos agents et nos troupes ont fait preuve de détermination et de courage en faisant face à un grand contingent de rebelles armés du Mouvement justice et égalité (JEM) qui détenaient trois agents de la MINUAD", a déclaré M. Gambari.

Les troupes comprenaient 46 soldats sénégalais, un officier yéménite, un Rwandais et un Ghanéen, qui ont été détenus sous prétexte d’avoir aidé les troupes gouvernementales soudanaises à espionner les rebelles.

Le contingent de maintien de la paix a été interpellé le 19 février par plus de 100 hommes armés appartenant au JEM, alors qu'il effectuait une patrouille de grande envergure à 60 kilomètres du site d'équipe à Umm Baru, dans le village de Shegeg Tova.

La détention des troupes de la MINUAD a pris fin à la suite de contacts récurrents avec les dirigeants du JEM effectués par des représentants de la Mission.

-0 - PANA AO/VAO/LSA/TBM/SOC 21fév2012

21 février 2012 21:51:45




xhtml CSS