500.000 dollars de la CEDEAO pour indemniser les victimes du putsch manqué de septembre 2015 au Burkina Faso

Ouagadougou, Burkina Faso (PANA) - Le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), Marcel Alain De Souza, a annoncé vendredi, une enveloppe de 500.000 dollars pour l’indemnisation des victimes du putsch manqué de septembre 2015 au Burkina Faso.

"Nous sommes venus annoncer au président du Faso, que la CEDEAO, par devoir de solidarité, a décidé de lui remettre un chèque de 500.000 dollars américains pour l’indemnisation des victimes du putsch manqué de septembre 2015", a notamment déclaré M. De Souza à l’issue d’une audience avec le président burkinabè.

Il a rappelé que les chefs d’Etat de la CEDEAO s’étaient réunis à Abuja et ils avaient souhaité que les autorités burkinabè créent un fonds d’indemnisation pour les victimes.

Il a précisé que les autorités burkinabè ont fait des efforts remarquables en ce sens en attribuant des maisons à certaines familles et ont fait soigner des blessés, mais la CEDEAO devait avoir une participation qui avait été annoncée par le président Macky SALL, alors président en exercice des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO.

"Ce montant de 500 000 dollars ne va jamais remplacer les vies humaines, ni effacer le traumatisme des blessés, mais c’est une contribution symbolique pour manifester la solidarité des 15 pays de la CEDEAO vis-à-vis du peuple burkinabè", a précisé Marcel Alain De Souza.
-0- PANA NDT/jJSG/SOC 04fév2017

04 février 2017 11:35:23




xhtml CSS