50 millions de dollars USD d'appui budgétaire de la Banque mondiale au Togo

Lomé,Togo (PANA) - La Banque mondiale va porter à 50 millions de dollars US, son appui budgétaire au Togo, a indiqué à Lomé, son Vice-président pour l’Afrique, Makhtar Diop, en visite dans la capitale togolaise.

Selon M. Diop, lors de la signature de trois accords de financement pour le Togo, la Banque a décidé de porter l’appui budgétaire en cours de préparation et initialement prévu pour un montant de 30 millions de dollars, à un montant de 50 millions de dollars pour «permettre au Togo de mettre en œuvre certaines réformes urgentes».

Le Vice-président, qui n’a pas donné des détails sur ces réformes urgentes, a procédé, par ailleurs, à la signature de trois accords de financement dont les deux premiers ont été  approuvés par le Conseil d’administration de la Banque, le 21 mars dernier à Washington.

Le premier accord de financement; qui concerne le Projet Emploi des Jeunes Vulnérables (PEJV), est un don de 15 millions de dollars (environ 9 milliards de FCFA) qui va aider le gouvernement à offrir des opportunités économiques à des jeunes de 15 à 35 ans, vivant dans les communautés pauvres des cinq régions du pays et qui n'ont pas terminé l'enseignement primaire ou qui peuvent avoir des handicaps.

Le deuxième concernant le Projet de Filets Sociaux et des Services de Base est également un don, chiffré à 29 millions de dollars (environ 17,5 milliards) destiné à aider le Togo à poursuivre ses efforts visant à fournir l’accès des populations pauvres aux services socio-économiques de base et à la protection sociale.

En ce qui concerne le troisième, il porte sur le Projet de renforcement des systèmes régionaux de surveillance des maladies (REDISSE). C’est un projet régional qui couvre la Guinée-Bissau, le Liberia, le Nigeria et le Togo et pour lequel le Togo a obtenu un montant de 21 millions de dollars (environ 12,5 milliards de francs CFA). Sur ce montant, 7 millions de dollars sont octroyés sous forme de don et 14 millions sous forme de crédit.

La Banque mondiale, rappelle-t-on, fait partie des principaux partenaires au développement du Togo. L’institution de Breton Woods  est en discussions depuis janvier dernier avec Lomé pour un nouveau partenariat de trois ans (2017-2020). Elle va mettre, à cet effet, à la disposition du pays 350 millions de dollars US.  Ce fonds, indique-t-on, va servir à créer des conditions de croissance plus inclusives et durables, en vue de contribuer aux efforts du Togo pour lever les défis de la réduction de la pauvreté et celui d'une prospérité mieux partagée.

Son vice-Président pour l’Afrique, Makthar Diop, est à Lomé les 5 et 6 avril pour «renforcer le dialogue avec les autorités nationales sur les politiques de développement et discuter de l’appui de la Banque mondiale au pays en matière de développement économique et social », indique-t-on.
-0- PANA FAA/IS/IBA 06avr2017

06 avril 2017 16:55:26




xhtml CSS