5,5 millions de $ au PAM pour éviter une pénurie alimentaire

Monrovia- Liberia (PANA) -- Le bureau du Programme alimentaire mondial (PAM) au Liberia a annoncé avoir reçu 5,5 millions de dollars après un appel lancé pour éviter une crise alimentaire au Liberia.
Le PAM avait demandé 6,6 millions de dollars, il y a quelques semaines, pour éviter une crise humanitaire, pendant les trois prochains mois, dans ce pays d'Afrique de l'Ouest ravagé par une longue guerre civile particulièrement meurtrière.
Le représentant résident du PAM, Justin Bagarishya, a annoncé la nouvelle cette semaine à Buchanan, la deuxième ville du Liberia, alors que des responsables du système des Nations unies procédaient à l'inauguration de sept bureaux locaux en zone rurale libérienne.
M.
Bagarishya a attribué cette réaction aux appels à l'aide du PAM, ainsi qu'à la couverture par la presse libérienne, de la crise alimentaire qui menace le Liberia.
Il a indiqué que l'ouverture de bureaux ruraux devra indiquer aux déplacés internes et aux réfugiés libériens rentrant chez eux que le PAM est prêt à travailler avec eux dans leurs villes et leurs villages.
Pour sa part, le responsable des Affaires humanitaires de la Mission des Nations unies au Liberia (UNMIL), Abou Moussa, a déclaré que les bureaux ruraux évalueront les besoins en aide alimentaire et identifieront les besoins en vivres des Libériens.
M.
Moussa a ajouté que l'ouverture de ces bureaux prouve que la communauté internationale est encore une fois engagée à satisfaire les besoins des Libériens affectés par la guerre.

07 octobre 2004 16:52:00




xhtml CSS