41.000 tonnes de vivres du PAM pour parer à la famine au Burundi

Bujumbura- Burundi (PANA) -- Le Programme alimentaire mondial (PAM) va distribuer 41.
000 tonnes de nourriture à un total de 450.
000 personnes menacées par une baisse sensible de la production vivrière du fait de maladies phytosanitaires et des aléas climatiques dans différentes régions du Burundi, a t-on appris mercredi de source onusienne à Bujumbura.
Selon le chargé des relations publiques et de la communication au bureau burundais du PAM, M.
Isidore Nteturuye, l'aide sera essentiellement orientée vers les régions du Nord, de l'Est, du Centre et du Sud du pays, qui connaissent d'importants déficits de produits de première nécessité tels le haricot, le manioc ou la patate douce, à cause d'un arrêt précoce des pluies et de l'apparition de maladies phytosanitaires sur certaines cultures.
Il a cité d'autres facteurs à l'origine de la précarité alimentaire dans le pays comme le rapatriement massif des réfugiés ou encore le retour dans leurs villages des déplacés de guerre intérieurs, à la faveur de la paix retrouvée.
Ces catégories de citoyens requièrent la disponibilité d'importantes quantités de vivres pour les fixer sur leurs terres en attendant qu'ils cultivent, sèment et récoltent pour se prendre en charge d'elles-mêmes, a ajouté M.
Nteturuye.
Parallèlement à la distribution de simples aides alimentaires, le PAM entend mettre à la disposition du pays d'importantes quantités de semences de haricots et de légumineuses en vue d'une meilleure maîtrise de la première saison culturale 2005, a t-il encore indiqué, expliquant que 70.
320 tonnes de vivres ont été distribuées en 2003 à quelques 1.
456.
000 Burundais, toutes catégories confondues.

07 juillet 2004 11:57:00




xhtml CSS