26 Etats s’engagent à opérationnaliser le Marché unique du transport aérien africain

Lomé,Togo (PANA) - La 4e réunion du Groupe de travail ministériel Marché unique du transport aérien africain (MUTAA) a clos ses travaux lundi soir à Lomé, avec l’engagement de 26 Etats de suivre le processus de mise en œuvre intégral dudit marché en signant un Mémorandum d’entente sur l’harmonisation du transport aérien, a noté la PANA dans la capitale togolaise.

Quatre autres pays, selon la réunion, vont rejoindre d’ici juillet la liste pour porter le nombre à 30 pays engagés à matérialiser ce marché.

Selon le communiqué final remis à la presse, les membres du Groupe de travail ministériel de l’Union africaine (UA) pour la création d’un Marché unique du transport aérien en Afrique, prient tous les Etats membres de «souscrire à l’engagement solennel en faveur de la mise en œuvre intégrale de la décision de Yamoussoukro et de la création du Marché unique du transport aérien en Afrique».

Ils encouragent la Commission de l’UA, à «poursuivre son rôle de chef de file et de coordination pour accélérer la mise en œuvre de la Décision de Yamoussoukro à travers le continent, accélérer la sollicitation de fonds auprès de l’Agence d’exécution de la décision de Yamoussoukro pour la publication des textes juridiques réglementaires et institutionnels, la mise en œuvre durable de la MUTAA et la surveillance d’un marché unique du transport aérien en Afrique ».

Les travaux, rappelle-t-on, ont porté sur l’examen et la validation du rapport des experts, l’élection d’un nouveau bureau du Groupe de travail ministériel présidé par le ministre des Transports du Mali.

Lancé le 28 janvier 2018 en marge du 30ème Sommet de l’UA, le MUTAA a pour objectif  l’harmonisation des Accords bilatéraux des services aériens (BASA), indique-t-on.
-0- PANA FAA/IS/IBA/SOC 29mai2018

29 mai 2018 17:32:50




xhtml CSS