23 millions d’euros de l’Allemagne pour la lutte contre le SIDA en Afrique centrale

Brazzaville, Congo (PANA) – Le gouvernement allemand a accordé, mardi, à Brazzaville, 23 millions d’euros à trois pays d’Afrique centrale, lors de la validation du Plan stratégique de la 2ème phase du projet de lutte contre le VIH/SIDA en Afrique centrale (PPSAC), a annoncé le ministère congolais de la Santé et de la Population.

Cette validation a eu lieu au cours d’un atelier réunissant les délégués des ministères, de la Société civile, des ONG sous-régionales et des agences du système des Nations unies.

La 2ème phase du PPSAC couvre une période de quatre ans et concerne trois pays de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (CEMAC), le Congo, le Gabon et la Guinée équatoriale et intervient après le succès de la première phase menée au Cameroun, au Tchad et en République centrafricaine.

Fruit de la coopération entre l’Allemagne et la CEMAC, le PPSAC vise trois objectifs: assurer au moins 50 pc de disponibilité accrue des condoms et autres contraceptifs et un changement positif des comportements des groupes cibles ; améliorer 50 pc des connaissances, attitudes et pratiques en prévention des Infections sexuellement transmissibles (IST) et du VIH/SIDA et en Planification familiale; réduire au moins 50 pc des comportements tendant à la stigmatisation et à la discrimination des Personnes vivant avec le VIH (PVVIH).

Le responsable des programmes VIH/SIDA à l’Organisation de coordination pour la lutte contre des endémies en Afrique centrale (OCEAC), Brahim Issa, a indiqué que le but du PPSAC était de contribuer à la réduction du taux d’infection à VIH et des méfaits de la stigmatisation et de la discrimination envers les PVVIH en apportant une plusvalue à travers des approches régionales transfrontalières.

Le PPSAC dispose, dans le cadre de sa mise en œuvre et du suivi de ses activités, d’un certain nombre d’organes statutaires parmi lesquels le Groupe consultatif régional de suivi (GCRS).

Les taux de séroprévalence du VIH/SIDA dans les pays de la CEMAC oscillent entre 3 pc et 6 pc.
-0- PANA MB/JSG/IBA 15dec2010

15 décembre 2010 09:46:47




xhtml CSS