2 millions de dollars du Japon au PAM et à l'OIM pour la gestion des réfugiés maliens en Mauritaniens

Nouakchott, Mauritanie (PANA) - Le gouvernement du Japon a offert un don d’un montant de 2 millions de dollars américains au Programme alimentaire mondial (PAM) et à l’Organisation Internationale pour la migration (OIM), une enveloppe destinée à réaliser diverses actions humanitaires au profit des réfugiés maliens accueillis dans le camp de MBera, dans le sud/est de la Mauritanie, ont annoncé vendredi soir les deux agences onusiennes dans une déclaration conjointe.

"La nouvelle contribution généreuse du Japon améliorera la préparation opérationnelle collective pour les crises humanitaires et migratoires transfrontalières entre le Mali et la Mauritanie en soutenant les autorités, la société civile et les communautés frontalières", a déclaré  Christos Cristodoulides, chargé d’affaires de l’OIM en Mauritanie.

Par ailleurs, cette contribution s’ajoute au portefeuille de projets de gestion des frontières de la Mauritanie et inclut une dimension d’urgence qui répond aux défis sécuritaires de la région du Sahel.

La persistance de la crise au nord du Mali "perturbe encore les moyens de subsistance des populations et force les gens à chercher continuellement refuge à travers la frontière en Mauritanie. Ainsi, plus de 55.000 réfugiés vivent dans le camp de MBera, et plus de la moitié de cette population dépend principalement de l’aide humanitaire", rappellent les agences onusiennes.

Pour sa part, l’ambassadeur du Japon en Mauritanie, Hisatsugu Shimizu, explique que son pays est animé par le souci d’aider à faire face "à un afflux continu de réfugiés maliens, au terrorisme, aux crimes transfrontaliers, qui deviennent de plus en plus graves dans la région, ainsi que d’autres menaces telles que les épidémies qui peuvent accompagner les migrations. Le Projet de l’OIM reste une haute priorité.

En outre, eu égard à la crise alimentaire prévue cette année à cause de la sécheresse, le projet PAM est indispensable afin de soutenir les réfugiés maliens ».
-0- PANA SAS/JSG/SOC 12mai2018        

12 may 2018 00:00:20




xhtml CSS