15,2 millions de dollars de la BADEA au Burkina Faso, au Malawi et au Mozambique

Dakar, Sénégal (PANA) - La Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) a accordé des prêts au Burkina Faso, au Malawi et au Mozambique, d'un montant de 2,2 millions de dollars américains, 10 millions de dollars et 3 millions de dollars respectivement, conformément à des accords signés entre les officiels de ces pays et l'institution financière, annonce un communiqué de la banque.

Ces prêts, octroyés par la BADEA à des conditions avantageuses, visent à contribuer au financement des projets de développement dans ces trois pays.

Le Burkina Faso a bénéficié d'une enveloppe de 2,2 millions de dollars américains pour contribuer au financement du Fonds d’appui à la promotion de l’emploi.  Le projet vise à soutenir les efforts entrepris par le gouvernement pour réduire la pauvreté et améliorer les conditions de vie des populations. Il permet également à un plus grand nombre de promoteurs d’accéder au crédit, ce qui contribue à la création d’emplois et la réduction du chômage, favorisant par la même occasion le développement humain et économique durable.

Le prêt de 10 millions de dollars obtenu par le Malawi servira à contribuer au financement du projet d’amélioration de l’alimentation en eau potable de la ville de Chitipa. Le projet vise à améliorer l’approvisionnement en eau potable  pour satisfaire les besoins actuels et futurs des populations de cette ville et ce dans l’objectif de réduire le manque d’eau et d’améliorer les conditions de vie des communautés dans la zone du projet, de redynamiser les activités de développement  économique et réduire la pauvreté.

Enfin, 3 millions de dollars ont été octroyés par la BADEA au Mozambique afin de contribuer au financement de la Ligne du crédit. L'objectif de ce projet est d'aider le gouvernement mozambicain dans ses efforts de développement des trois provinces du nord du pays : Cabo Delgado, Niassa et Nampula.

Les accords de prêt ont été signés lundi dernier au Koweït par le directeur général de la BADEA, Abdel Aziz Khelef, le ministre burkinabé de l'Economie et des Finances, Lucien Marie Noël Bembamba, d'un part, le ministre des Finances du Malawi, Cornelius Mwalwanda, d'autre part, et l'ambassadeur du Mozambique à Addis-Abeba, José Manuel Gonçalves, pour le dernier acte de financement.

-0- PANA TBM/TBM/SOC  14nov2013

14 novembre 2013 13:44:19




xhtml CSS