13 morts et 133 blessés lors des violences en février en Libye, selon un rapport de l'ONU

Tripoli, Libye (PANA) - Du 1er au 28 février 2018, 146 victimes civiles ont été recensées en Libye, dont 13 morts et 133 blessés, lors de la poursuite des hostilités en Libye, a révélé la Mission d'appui des Nations unies en Libye (UNSMIL) dans un rapport mensuel publié ce jeudi.

"Les victimes tuées comprennent neuf hommes, deux femmes, une fille et un garçon et les blessés se repartissent en 119 hommes, six femmes, sept garçons et une fille", a indiqué l'UNSMIUL dans son document.

La majorité des victimes civiles ont été causées par des engins explosifs improvisés (un décès et 116 blessés), des tirs d'artillerie (sept morts et huit blessés), des restes explosifs de guerre (deux morts et six blessés) et trois bombardements (un décès et trois blessés), a indiqué la même source.

La répartition des victimes civiles sur les villes se présente ainsi : à Benghazi (quatre tués et 122 blessés), Sebha (six morts et neuf blessés), Warchafana (deux tués et deux blessés) et Zaouia (un tué).

L'UNSMIL a recueilli des informations sur l'existence de sept autres victimes d'autres violations du droit international humanitaire et de violations du droit international des droits de l'homme à Zaouia, Benghazi, Derna, Tripoli et Sebha.
-0- PANA  BY/TBM/SOC  01mar2018

01 mars 2018 21:51:34




xhtml CSS