10ème pré-Sommet de l'UA sur le genre à Addis-Abeba

Addis-Abeba, Ethiopie (PANA) - Le 10ème pré-Sommet de l'Union africaine (UA) sur le genre, qui va se pencher sur l'impact de la corruption sur l'autonomisation des femmes et les questions connexes, s'ouvre ce mercredi à Addis-Abeba, en Éthiopie, pour deux jours.

Selon l'organe de presse de l'UA, le thème de cette réunion est : "Gagner la lutte contre la corruption, un chemin  durable vers l'égalité entre les hommes et les femmes et l'autonomisation des femmes en Afrique".

L'Assemblée de l'UA a déclaré 2018, Année africaine de lutte contre la corruption sur le thème "Gagner la lutte contre la corruption, un chemin durable vers la transformation de l'Afrique".

D'après l'UA, cette réunion, qui se tient sous la direction de Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l'Union africaine (CUA), est organisée par la Direction Femmes, Genre et Développement de la CUA (WGDD), en collaboration avec le Département des affaires politiques (DPA), le Conseil consultatif de l'Union africaine sur la corruption (AUABC), en partenariat avec la société civile et les Nations unies, avec l'appui des partenaires internationaux au développement.

Le pré-Sommet de l'UA sur le genre (GPS) sera aligné sur le thème de 2018 et donnera l'occasion de discuter de l'impact de la corruption sur l'égalité entre les hommes et les femmes et l'autonomisation des femmes.

Il va également se focaliser sur les plateformes multi-acteurs sur le genre de l'UA, en vue de les redéfinir conformément aux impératifs de l'Agenda 2063 et les propositions du rapport sur les réformes de l'UA du président Paul Kagame.

En outre, l'année 2018 marque le 10ème anniversaire de la tenue des pré-Sommets de l'UA, qui ont joué un rôle important sur l'influence et la formulation des politiques de l'Union africaine (UA) en matière d'égalité entre hommes et femmes et d'autonomisation des femmes (GEWE) et dans l'inclusion des voix essentielles des femmes et leurs perspectives au niveau de l'UA.

La réunion va délibérer sur les préparatifs de cette célébration qui va avoir lieu en mai 2018.

Les objectifs du 10ème pré-Sommet de l'UA sont au nombre trois:

a) Examiner l'impact de la corruption sur les acquis en matière d'égalité entre hommes et femmes et d'autonomisation des femmes et proposer des actions concrètes pour accélérer la lutte contre les impacts de la corruption notamment sur les femmes;

b. Définir le positionnement stratégique des plateformes politiques multi-acteurs de la WGDD dans le contexte des nouvelles Réformes de la Stratégie de genre de l'UA; et

c. Préparer les célébrations du 10ème anniversaire du pré-Sommet de l'UA.

Les retombées attendues étant:

a. L'examen de l'impact de la corruption sur l'égalité entre hommes et femmes et la proposition de stratégies concrètes pour accélérer la lutte contre la corruption;


b. Le positionnement stratégique des plateformes politiques multi-acteurs définies de la WGDD;

c. L'adoption de la feuille de route pour les célébrations du 10ème anniversaire du pré-Sommet.

Les participants au pré-Sommet sont les Etats membres de l'Union africaine; les représentants du Comité technique spécial sur le genre, les ambassadrices de l'UA; les Organes, bureaux de représentation et de liaison de l'UA; les communautés économiques régionales (CER); les organisations de la société civile et de la Diaspora; les partenaires onusiens et les partenaires au développement internationaux.

La Commission de l'Union africaine (CUA), par le biais de la Direction Femmes, Genre et Développement (WGDD), organise le pré-sommet annuel sur le genre en marge de la 30ème Assemblée des chefs d'Etat et de gouvernement.
-0- PANA VAO/MA/FJG/JSG/SOC 17jan2018

17 Janeiro 2018 11:39:24




xhtml CSS