Les parlementaires de la RDC appelés à examiner en priorité la loi sur la parité

Kinshasa, RD Congo (PANA) - Les membres des organisations féminines de la société civile du Bas-Congo, réunis au sein du Réseau des femmes pour le développement (REFED), ont demandé aux parlementaires en session ordinaire de septembre à Kinshasa,  d'examiner en priorité la loi sur la parité, a indiqué vendredi, Mme Annie Mbadu, la secrétaire exécutive du REFED.

Dans un memo adressé aux parlementaires, les membres du REFED ont demandé aux parlementaires  d’appliquer intégralement l’article 14 de la Constitution et  d’inclure dans la loi un système de quota aux élections en faveur des femmes dans le cadre des mesures appropriées devant assurer l’épanouissement et la pleine participation de la femme au développement de la nation.

Elles ont aussi demandé aux législateurs d’examiner également  la question du genre et parité dans la gestion de la chose publique en RDC, de veiller au respect des engagements nationaux et internationaux qui visent la promotion de la justice sociale et l’égalité entre homme et femme,  ainsi que de promouvoir l’usage de quatre langues nationales pendant ces assises au Parlement.

La ministre du Genre, de Famille et de l’Enfant, Mme Géneviève Inagosi, présentera au cours de ces assises l’avant-projet de la loi sur la mise en œuvre de la parité.

L’article 14 stipule notamment que les pouvoirs publics veillent à l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard de la femme et assurent la protection et la promotion de ses droits, rappelle-t-on.

-0- PANA KON/AAS/SOC 21sept2012

21 septembre 2012 21:25:58




xhtml CSS