Les opérateurs du secteur privé valident le Code et lPolitique d'Investissement de la CEDEAO

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) – Les représentants  du secteur privé régional organisé et les autres acteurs ont validé samedi, à l'issue de leur réunion de trois jours, tenue à Abidjan, en Côte d'Ivoire, le projet du Code et Politique d'Investissement de la CEDEAO avec quelques amendements mineurs.

D'après le communiqué de presse publié par la Commission de la CEDEAO, la validation constitue un pas important vers l'adoption des instruments nécessaires pour la mise en œuvre effective du Marché commun régional pour les investissements (Common Investment Market, ECIM).

Invités à intégrer leur contribution au cours de la réunion de trois jours, les participants ont applaudi les deux documents et ont affirmé qu'ils répondent aux principes et aux normes qui vont  garantir un environnement propice et compétitif pour la réussite des opérations du secteur privé dans la région.

Le principal objectif du Code et Politique d'Investissement régional est de ''consolider un environnement favorable à l'investissement pour les investissements nationaux et étrangers en vue d'améliorer la transformation structurelle des économies des pays membres afin de créer de la richesse, améliorer les revenus et réduire la pauvreté, tout en approfondissant l'intégration économique régionale ".

La prochaine étape après la validation par le secteur privé sera d'obtenir l'appui des Agences de promotion des investissements (Investment Promotion Agencies, IPA) et des ministres du Commerce de la région, ainsi que les ministres sectoriels qui recommanderont alors le Code et  Politique au Conseil des ministres pour adoption avant sa mise en œuvre .

Le communiqué indique que le commissaire de la CEDEAO chargé de l'Industrie et de la Promotion du secteur privé, M. Kalilou Traoré et le directeur du secteur privé, M. Alfred Braimah, ont remercié les intervenants du secteur privé pour leur contribution aux instruments régionaux, dont l'adoption va lever les obstacles pour faire des affaires, fournir un cadre réglementaire efficace et promouvoir la concurrence saine et la croissance du secteur privé dans la région.

Parmi les avantages d'un programme de coopération d'investissement coordonné, figure  l'augmentation des investissements des ressources tant au sein qu'en dehors de la CEDEAO et la libéralisation des flux de capitaux, de la main-d'œuvre qualifiée, des professionnels et de la technologie entre les pays membres.

La réunion a regroupé, entre autres, le président et les directeurs généraux des Chambres de commerce des pays membres, la présidente de la Fédération des femmes d'affaires et des entrepreneurs de  la CEDEAO (Federation of Business Women and Entrepreneurs,  FEBWE), les fonctionnaires de la Commission de la CEDEAO et des personnes-ressources des comités de rédaction du Code et Politique.

-0- PANA PR/VAO/ASA/BEH/IBA  06 avril 2014

06 avril 2014 12:15:24




xhtml CSS