Le Nigeria célèbre les 40 ans de la Cedeao

Abuja, Nigeria (PANA) - L'abolition de visa entre les Etats membres de la Cedeao, le droit de résidence et d'établissement, la construction de routes régionales, ainsi que le maintien de la paix et de la sécurité régionale ont été mis en évidence comme certaines des réalisations importantes de l'organisme régional.

Le président de la Commission de la Cedeao, Kadré Désiré Ouédraogo, qui a fait la révélation à l'occasion de la commémoration du 40ème anniversaire de l'organisation, a également déclaré que la région était plus proche que jamais de la réalisation de sa vision d'une Cedeao des peuples plutôt que des Etats.

Organisée au siège du ministère des Affaires étrangères du Nigeria, la célébration du 40ème anniversaire de la Communauté a donné une rare occasion pour certains des pères fondateurs de la Cedeao, aux diplomates et aux fonctionnaires internationaux, de discuter sur le projet de la Cedeao et sur le point de la voie à suivre.

Parlant du thème « le Nigeria, la Cedeao : Célébration de l'économie de l'unité", M. Ouédraogo a noté que malgré les difficultés initiales, les réalisations soulignées étaient dans la poursuite de la volonté d'engendrer une région sans frontières, paisible et cohérente fondée sur la bonne gouvernance où les citoyens auront la capacité de créer des opportunités pour le développement durable.

La Cedeao, a-t-il dit, a connu sa part de crises politiques qui ont conduit l'organisation à intervenir dans d'autres pays pour rétablir la paix et la stabilité, en particulier au Liberia et en Sierra-Leone où le Groupe de surveillance de la Cedeao (Ecomog) a joué un rôle remarquable dans la réalisation de la nécessaire stabilité.

Selon Ouédraogo, la Cedeao est impressionnée par le rôle que le président sortant du Nigeria, Goodluck Ebele Jonathan, a joué dans le rétablissement de la paix après les crises politiques en Côte d'Ivoire, au Mali, en Guinée-Bissau et au Burkina Faso et l'intervention significative au cours de la récente épidémie Ebola.

Il a déclaré que le Nigeria ne s'est pas seulement débarrassé du virus, mais aussi a aidé d'autres pays ouest-africains en envoyant des équipes de bénévoles.

Prenant également la parole lors de l'événement, le général Yakubu Gowon, ancien chef d'Etat de la République fédérale du Nigeria et un des pères fondateurs de la Cedeao, a attribué la formation réussie de la Communauté à tous les chefs d'Etat et de gouvernement ouest-africains qui ont apposé leurs signatures au bas du Traité de Lagos le 28 mai 1975.

Le vieil homme d'Etat, qui a présidé l'événement, a indiqué que la coopération reçue des autres dirigeants ouest-africains, déterminés à favoriser le bien-être économique de leurs citoyens, malgré les défis de différences dans l'idéologie et de la langue, a joué un rôle dans la construction de la Cedeao comme une intégration régionale réussie.

Pour sa part, le ministre nigérian des Affaires étrangères, l'ambassadeur Aminu Wali, a souligné que la Cedeao a été transformée d'une «Communauté des peuples» pour s'intégrer dans une «Communauté de l'Economie et des peuples » plutôt que d'être simplement une organisation inter-gouvernementale.

M. Wali a souligné que la Cedeao a été une stimulatrice dans l'agenda de l'intégration du continent africain.

Dans un discours intitulé "la Cedeao a 40 ans : la philosophie pressante du multinationalisme", l'ancien ministre nigérian des Affaires étrangères, le Pr Bolaji Akinyemi, a déclaré que la Cedeao " a institutionnalisé et concrétisé les tendances intégrationnistes en Afrique de l'Ouest ".

Il a souligné que la Cedeao va conduire vers une Union de l'Afrique de l'Ouest si elle répond à un stimulus externe d'une proportion cataclysmique.

L'événement a été suivi par les ambassadeurs des Etats membres de la Cedeao à Abuja, d'autres diplomates et de hauts responsables gouvernementaux et militaires.

L'ancien chef de l'Etat Yakubu Gowon et le chef Ernest Shonekan, ancien chef du gouvernement intérimaire du Nigeria, ont reçu des Prix de mérite.

-0- PANA SEG/AR/MTA/BEH/SOC       27 mai 2015

27 mai 2015 21:27:15




xhtml CSS