La radio des Nations unies en Côte d'Ivoire n'a plus le droit d'émettre

Abidjan, Côte d’Ivoire (PANA) - Le Conseil national de la communication audiovisuelle de Côte d'Ivoire (CNCA) a retiré mercredi soir les fréquences radio attribuées à la radio de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), a annoncé son Secrétariat général.

"Les fréquences (96.0 FM) assignées à l'ONUCI dans le cadre de l'exécution de son mandat en Côte d'Ivoire sont retirées", a indiqué le CNCA qui fonde sa décision sur la "dénonciation par le chef de l’Etat, Laurent Gbagbo, de l’accord de siège en vertu duquel des fréquences ont été assignées à l’ONUCI".

On rappelle que Laurent Gbagbo avait demandé le 18 décembre dernier "le départ immédiat" du territoire ivoirien de l’ONUCI, dénonçant ainsi l’accord de siège qui lie cette organisation à l’Etat de Côte d’Ivoire.

Le camp Gbagbo accuse l’ONUCI de soutenir les ex-rebelles et le camp de son rival, AlassaneOuattara.

L’accord de siège a été signé le 29 juin 2004 et la convention pour l’exploitation d’un service public de radiodiffusion sonore liant la Côte d’Ivoire à l’ONUCI signée le 10 septembre 2009.

On rappelle que depuis le second tour de l'élection présidentielle du 28 novembre dernier, la Côte d'Ivoire a deux présidents.

D'un côte, Laurent Gbagbo, déclaré vainqueur par le Conseil constitutionnel et de l'autre, Alassane Ouattara, proclamé élu par la Commission électorale indépendante et reconnu par la communauté internationale.
-0- PANA GB/JSG/IBA 10fév2011

10 février 2011 12:17:53




xhtml CSS