"L’Observatoire pour une nouvelle Afrique" appelle à la réconciliation des Ivoiriens

Cotonou, Bénin (PANA) - Une ONG basée à Cotonou, "L’Observatoire pour une nouvelle Afrique" (ONA), a invité les nouvelles autorités ivoiriennes à œuvrer en urgence pour la réconciliation des fils et filles de la Côte d’Ivoire, après l’arrestation lundi après-midi du président sortant, Laurent Gbagbo, par les  forces pro-Ouattara.

Dans un communiqué publié ce mardi, l’ONG salue "le vaillant peuple ivoirien pour l’énorme sacrifice consenti pour en arriver là" et lance "un vibrant appel" aux nouvelles autorités ivoiriennes afin que "priorité soit donnée aux voies et moyens pour colmater les brèches et que le pays se réconcilie avec tous ses fils, sans discrimination aucune".

L’ONA a exprimé l' espoir que "le pire est déjà passé et que les efforts doivent être consentis à la réconciliation et la reconstruction de la Côte d’Ivoire, ce pays cher à tous".

L'ONA a estimé, s'adressant à la communauté internationale, que pour ce vaste chantier, le peuple ivoirien et ses nouveaux dirigeants avaient besoin du soutien de tous.

Lundi après-midi, rappelle-t-on, l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, a été arrêté dans sa résidence de Cocody par les Forces républicaines et conduit à l’Hôtel du Golf, Quartier général d'Alassane Ouattara, président reconnu par la communauté internationale.

Cette arrestation est censée mettre fin à la crise post-électorale ivoirienne qui a déjà fait plus de 400 morts, selon l'ONU.
-0- PANA IT/JSG/IBA 12avr2011

12 أبريل 2011 09:36:51




xhtml CSS