L’ONU déplore l’embuscade tendue aux soldats de la paix en Côte d’Ivoire

New York, Etats-Unis (PANA) – La mission de l’ONU en Côte d’Ivoire a condamné, ce jeudi, l’embuscade tendue par des forces armées loyales au président sortant Laurent Gbagbo à des soldats de la paix à  Abidjan, la capitale économique ivoirienne.

La mission a indiqué dans un communiqué transmis à la PANA à New York que les soldats de la paix composés de personnel militaire et policier de l’ ONU revenaient d’une patrouille dans la banlieue d’Abobo  lorsqu ‘ils ont essuyé des tirs les forçant à répliquer.

La mission note que l’embuscade a eu lieu un jour après que des forces loyales à Laurent Gbagbo ont bloqué et pillé un convoi de soldats de la paix qui s’apprêtait à réapprovisionner l’hôtel du Golf.

Elle a également souligné que trois soldats de la paix ont été légèrement blessés dans l’embuscade.

La mission de l’ONU a rapporté que plusieurs centaines d’hommes en uniforme militaire auraient commencé à tirer et à forcer des résidents à sortir de leurs maisons à Abobo.

La mission a établi un contact au niveau politique avec l’équipe de Gbagbo, mais lorsque deux patrouilles de l’ONUCI ont tenté de rejoindre la zone, elles ont été bloquées par des personnes devant des points de contrôle, a ajouté le communiqué.

Par ailleurs, le Haut commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR) a déclaré que plus de 25.000 réfugiés ivoiriens se sont enfuis vers le Liberia voisin et que près de 600 personnes arrivent sur place chaque jour.

-0- PANA AA/VAO/AKA/TBM/IBA 13Jan2011

13 janvier 2011 16:51:26




xhtml CSS